Les objets connectés, stars du Salon CES de Las Vegas

Les objets connectés, stars du salon CES de Las Vegas

Drones,voitures intelligentes,lunettes interactives : ces objets connectés seront les vedettes du salon d’électronique grand public International CES, qui débute demain, mardi 7 janvier 2013 à Las Vegas. Objectif : 152.000 visiteurs. Des nouveautés émergent, qui sont en nées en idée il y a…plus d’un siècle.

Le logo du CES 2014, qui se tiendra à Las Vegas, USA, du 7 au 11 janvier 2014
Le logo du CES 2014, qui se tiendra à Las Vegas, USA, du 7 au 11 janvier 2014

L’internet des objets, une idée nées aux Etats-Unis il y a un sièclE

Sans le savoir, les philosophies américaines du début du vingtième siècle ont posé les conditions intellectuelles de la réalité connectée, ou l’internet des objets.

 

Alfred North Whitehead, par exemple, est un mathématicien et philosophe américain (1861-1947). Il explique que le monde de notre expérience est un champ d’événements mutuellement solidaires et interconnectés en de mouvants réseaux. Ce raisonnement exprime ni plus ni moins le principe des objets connectés.

Dans un monde de plus en plus gagné par les usages numériques, l’assertion du philosophe américain se vérifie : tout est social.

Les objets de la vie quotidienne ont vocation à agir comme des entités reliées entre-elles et à leurs utilisateurs. Le salon CES 2014 présentera par exemple une voiture qui vous dit que vous roulez trop vite ou une serrure qui se déverrouille avec un smartphone.

Dans Procès et Réalité (1929) Alfred North Whitehead soutient qu’il n’y a pas de substance dans l’univers. Tout y est social : les objets éternels ont une essence relationnelle, c’est à dire qu’ils sont inséparables de leur statut dans l’univers. Toute investigation doit partir de l’évidence que le monde de notre expérience est un champ d’événements mutuellement solidaires et interconnectés en de mouvants réseaux.

KeytoWHITEHEADsProcessReality

En 2014, l’ouvrage résonne comme l’écho d’une intuition visionnaire : plus d’un siècle après l’oeuvre de Whitehead, la réalité connectée, ou plus exactement l’interconnexion des objets par l’internet”, entre progressivement dans les nouveaux modes de vie contemporains.

La réalité connectée s’inscrit comme une concrétisation de la pensée de Whitehead : les objets interagissent entre-eux. Ce qui importe, ce n’est pas leur matière ni leur forme, mais leur interactivité les uns avec les autres, et avec tous les objets connectés de l’ensemble de la dimension internet.

De nouveaux objets connectés apparaissent dans les foyers. Le terme de “mobilier” n’a jamais aussi bien porté son nom. Un frigo qui instagram des recettes du monde entier, une table de travail qui contient des applications encyclopédiques personnalisables….

L’ensemble de ces appareils connectés en réseau constituent un environnement complet, l’écosystème d’une même expérience. Ils concrétisent l’idée d’une réalité augmentée. Dans Process and Reality , Whitehead n’avait-il pas déjà intuitionné le concept de réalité augmentée lorsqu’il formalise ainsi le concept d’extension ? :

« L’extension, considérée en dehors de sa spatialisation et de sa temporalisation, est le schème général de corrélation qui rend une pluralité d’objets susceptibles d’être englobés dans l’unité réelle d’une même expérience.»

Transposée à l’ère des nouveaux usages numériques, qui n’est qu’à ses prémisses, la formule de Whitehead signifie que les objets ont vocation à se prolonger les uns dans les autres, selon un schème cohérent qui correspond à l’expérience de l’utilisateur.

5 milliards d’objets connectés dans le monde

On estime aujourd’hui à 5 milliards le nombre d’objets connectés dans le monde, principalement des ordinateurs, des téléphones et des tablettes. En 2015, ils seront 15 milliards et 50 milliards en 2020. Outre les tablettes et les smartphones, la télévision augmentée permet un basculement vers des contenus à la demande, en mode non linéaire multi-écrans, via Internet.

D’où la place prépondérante que prendront les objets connectés au salon CES 2014. « On va voir beaucoup de choses au sujet de +l’internet des objets+, tous ces appareils qui ne sont pas une tablette, un smartphone ou un ordinateur mais sont reliés à internet », annonce Frank Gillett, un analyste du cabinet de recherche Forrester.(Propos rapporté par l’AFP).

Le Français Seb, par exemple, devrait présenter demain à Las Vegas sa nouvelle cocotte minute connectée.

The following two tabs change content below.
Clara Schmelck
Clara-Doïna Schmelck, journaliste, philosophe des médias. Rédactrice en chef adjointe d'Intégrales - aussi à la rédaction de Socialter ; chroniqueuse radio, auteur, intervenante en école de journalisme et de communication (Celsa ...). SITE PERSO : claraschmelck.com

Related posts