Africanews : le défi africain d’Euronews

 La chaîne européenne d’information en continu a annoncé lundi 27 janvier 2014 le lancement courant 2015 d’Africanews, une chaîne d’information multilingue panafricaine basée à Brazzaville, en partenariat avec la télévision publique du Congo.

Euronews pose des jalons en Afrique

Michael Peters a signé samedi 25 janvier avec Jean Obambi, directeur général de TV Congo, l’accord de coopération pour lancer la chaîne Africanews. Lundi 27 janvier, le président du directoire d’Euronews a annoncé le lancement de la chaîne d’information panafricaine multilingue. A l’horizon de l’été 2015, Africanews émettra dans une quinzaine de langues vernaculaires africaines, telles que le swahili.

Avec une quarantaine de personnes au départ, Africanews compte s »appuyer sur un maillage de bureaux régionaux à travers le continent. Elle sera centrée sur l’actualité de l’Afrique subsaharienne (hors Maghreb). Elle bénéficiera pour sa diffusion du réseau établi par Euronews qui  irrigue actuellement 22 millions de foyers dans l’Afrique subsaharienne.

La chaîne table sur un budget d’environ 90 millions d’euros sur sept ans, et va nécessiter de nouer de nombreux partenariats avec les différentes télévisions publiques de l’Afrique subsaharienne.

Le continent africain reçoit déjà de nombreuses chaînes d’information internationale, dont France 24, la BBC ou Al-Jazeera. Pourtant, il ne dispose pas d’un média proprement africain. Selon Michael Peters, l’enjeu est de réussir à créer « un média conçu pour les africains et par les africains ».

euronews_screenshot_integrales_productions

 Le pari de la pluralité des langues et des points de vue

« Une langue exprime aussi une manière singulière de penser, et donc de décrire l’information », soulignait Marie-Christine Saragosse, lors du colloque organisé par le CSA le 9 décembre 2013 au Collège de France sur le thème « Quel avenir pour la langue française dans les médias audiovisuels ? ». La présidente de France Médias Monde (France 24, RFI, MCD) défendait alors l’importance pour le pluralisme de l’information de préserver la place de la langue française dans les médias internationaux.

Le raisonnement vaut aussi pour les langues du continent africain, peu représentées à la télévision et sur le net, en comparaison de l’anglais.

Euronews voit dans la pluralité des langues une garantie de la liberté et de la diversité de l’information. Dans un communiqué, Michael Peters explique ouvrir « une fenêtre africaine à l’intérieur d’Euronews », en vue de « proposer un nouveau média panafricain, libre de ses choix rédactionnels. »

Forte de son expérience paneuropéenne — Euronews émet en 13 langues, 24h/24h, et compte 400 journalistes de 30 nationalités — la chaîne a su démontrer qu’il était possible d’émettre en plusieurs langues et de fédérer des collaborateurs de nationalités diverses tout en étant cohérent.

Africanews réussira t-elle là où  Al-Jazeera avait échoué ? L’an dernier, la chaîne émiratie avait voulu installer une antenne en swahili à Nairobi, en vue de couvrir l’actualité de l’Afrique de l’Est. Faute d’un accord trouvé entre les partenaires sur la ligne éditoriale, le projet avait avorté.

The following two tabs change content below.
Clara Schmelck
Clara-Doïna Schmelck, journaliste, philosophe des médias. Rédactrice en chef adjointe d'Intégrales - aussi à la rédaction de Socialter ; chroniqueuse radio, auteur, intervenante en école de journalisme et de communication (Celsa ...). SITE PERSO : claraschmelck.com

Related posts