La LENA, l’Europe des sept de la presse

Le 10 mars 2015, sept quotidiens européens, parmi lesquels Le Figaro (France), Die Welt (Allemagne), El País (Espagne), LaRepubblica(Italie), Le Soir (Belgique), Tages-Anzeiger et La Tribune de Genève (Suisse), ont signé un partenariat qui leur permettra d’échanger leurs contenus, mais aussi de réaliser des enquêtes en commun. 

C’est une première en Europe. Sept grands titres des presse, dont les sensibilités politiques sont diverses mais  qui appartiennent tous à l’Union Européenne, ont décidé de mutualiser leurs contenus et leurs compétences en se rassemblant sous la bannière de la Leading European Newspaper Alliance (LENA). C’est Javier Moreno, ancien directeur de la rédaction d’El Pais entre 2006 et 2014, qui prendra la direction de la LENA. Dans chacun des quotidiens de la LENA, un journaliste sera chargé de faire le lien avec les autres titres.

«Chaque quotidien soumettra une sélection de ses propres articles mis à disposition dans une plateforme commune créée à cet effet», précisent les membres de l’Alliance dans un communiqué daté de mardi 10 mars. Des interviews, des chroniques et des tribunes libres seront ainsi sélectionnées pour une « publication simultanée dans tous les journaux partenaires», notamment lors de «grands événements ».

Sur le plan commercial, la LENA représente une opportunitépour les éditeurs membres, puisque cette nouvelle plate-forme va faciliter l’échange d’informations sur la performance des nouvelles offres sur le Web ou sur l’expérimentation de l’utilisation des données. L’Alliance pourra même élaborer des offres de couplage publicitaire, énonce Le Figaro.

images

Sensibiliser l’opinion publique européenne sur la mission de la presse

 ‘objectif de ce nouveau groupement d’éditeurs de presse n’est pas que commercial. La LENA « aura notamment pour mission de sensibiliser l’opinion publique européenne sur les enjeux et la mission de la presse quotidienne de qualité, ses membres partageant les valeurs communes, notamment l’importance d’un journalisme exigeant dans une société démocratique empreinte de progrès économique et de justice sociale ».

 » Nous voulons une opinion publique européenne », explique Javier Moreno dans les colonnes du Soir. Le journaliste espagnol se souvient qu’El Pais a été lancé en 1976, une époque où l’Espagne, à peine sortie de 34 ans de franquisme, n’était pas dans l’Europe. Le journal, s’affranchissant du climat politique ambiant, s’affichait déjà pro-européen convaincu.

Programme d’échange entre journalistes européens

La LENA va engager parallèlement un programme d’échange pour « permettre aux journalistes et aux salariés des différents titres de s’immerger dans l’univers d’un autre titre et ainsi étendre leurs connaissances des pratiques journalistiques et des médias en Europe ».

Pour conférer une visibilité à sa démarche, la LENA va proposer de fréquentes conférences sur des sujets qui ont rapport au développement de l’Europe. « Un premier événement devrait ainsi voir le jour à la fin de l’année », annonce encore Le Figaro.

Au pôle news du quotidien français, l’objectif est fixé de publier tous les jours un ou deux articles issus de ce nouveau creuset européen.

The following two tabs change content below.
Clara Schmelck
Clara-Doïna Schmelck, journaliste, philosophe des médias. Rédactrice en chef adjointe d'Intégrales - est passée par la rédaction de Socialter ; chroniqueuse radio, auteur, intervenante en école de journalisme et de communication (Celsa ...).

Related posts