photo 1

Dagognet : « La nouvelle chaîne TV de service public ne sera pas une chaîne d’infos en continu »

Jeudi 10 mars, Germain Dagognet a annoncé que la nouvelle chaîne d’informations de service public démarrerait le premier septembre 2016 à 18 heures. Selon nos informations, qui corroborent d’autres sources, la chaîne pourrait s’appeler France Info. 

C’est aux Assises du journalisme à Tours, à l’occasion d’un débat animé par Laurence Benhamou, journaliste à l’AFP, et intitulé « Quatre chaînes d’info, est-ce trop ? », que Germain Dagognet, entouré d’Hervé Béroud, directeur de la rédaction de BFMTV, de Nicolas Charbonneau, directeur adjoint de l’information de France Télévisions, et de Guillaume Zeller, directeur de la rédaction d’Itélé, a dévoilé la date de la quatrième chaîne d’infos en France.

photo 1

La chaîne pourrait s’appeler France Info. A Intégrales, un représentant de Radio France confirme ce jeudi que la direction penche pour ce choix. Du côté du Paquebot, Michel Field, directeur de l’information de France Télévisions, a plaidé mardi devant les rédactions « pour une marque unique d’information regroupant les forces éditoriales de France Télévisions et Radio France », relate le site Pure Médias. Cela permettrait d’illustrer le partenariat France TV et Radio France, ainsi que de capitaliser sur la bonne santé de France Info: la station d’information de Radio France a remonté à 8,4 % pendant la période novembre-décembre 2015, selon Médiamétrie. Elle réalise là son meilleur score depuis 3 ans avec + 0,3 point en un an. Pour la station, cela représente 4 484 000 auditeurs, soit +199 000 auditeurs en un an.

La nouvelle chaîne, disponible sur les écrans des Français le 10 septembre, regroupe les médias d’infos du service public : France Télévisions, Radio France, Public Sénat, LCP et l’INA. France 24, une chaîne du groupe France Médias Monde, devrait aussi prendre part au projet, mais de manière plus ponctuelle.

Une équipe de 160 personnes environ sera chargée de la création de la chaîne depuis le pôle France Télévisions. Elle collaborera au quotidien avec les rédactions de France 2, de France 3 et de France Info. En outre, Radio France va accueillir un nouveau studio de télévision.  Comme le redoute la SDJ de France Télévisions.L’arrivée de la chaîne publique et le dispositif mis en place pourraient entraîner la disparition du site de FranceTV info, qui compte pourtant 34 millions de visites en février (OJD/ACPM).

Certains entrevoient pour elle le canal 23, d’autres le plus avantageux canal 14.

Sur le plan éditorial, la chaîne pourrait s’orienter vers un modèle à l’anglo-saxonne à l’instar de BBC News, comme le rêve Michel Field, directeur de l’information de France Télévisions.

photo 3

« Pas une nouvelle chaîne d’infos en continu » 

La nouvelle chaîne s’ajoute à BFMTV sur le canal 15 et i-Télé sur le 16, LCI sur le canal 26 ; sans compter France 24 et Euronews, les deux offrant des programmes informatifs internationaux de qualité et plusieurs JT tout au long de la journée. L’offre de chaîne d’infos en France arrive t-elle à saturation, ou bien au contraire, l’arrivée de nouveau acteurs sur le marché stimule t-elle la demande ? « Le bassin d’audience des chaînes d’info pourra passer de 3 points aujourd’hui à 3,5, mais pas plus », a averti  aux Assises du Journalisme le directeur de la rédaction de BFMTV, qui craint d’être amené de revoir les moyens techniques et humains de sa chaîne à la baisse.

La question de la concurrence, Dagognet la balaye d’un revers de la main : « Notre projet n’est pas une nouvelle chaîne d’infos mais une nouvelle offre d’info, une nouvelle manière de faire de la télé« . Pas d’émotion, mais de l’analyse et de la pédagogie, promet l’adjoint de Michel Field.

En tous cas, la création d’une nouvelle chaîne d’infos invite les 3 autres à se réinventer, par delà l’habitude du hard news propre aux chaînes d’infos non-stop, pour multiplier débats et magazines. Les grilles de la rentrée de BFMTV, d’iTélé et de LCI pourraient laisser entrevoir des surprises.

The following two tabs change content below.
Clara Schmelck
Clara-Doïna Schmelck, journaliste, philosophe des médias. Rédactrice en chef adjointe d'Intégrales - est passée par la rédaction de Socialter ; chroniqueuse radio, auteur, intervenante en école de journalisme et de communication (Celsa ...).

Vous pouvez également lire