Des réfugiés Syriens proposent leur tente sur AirBnB

Un groupe de Syriens a annoncé comme logement à louer sur AirBnB  la tente dans laquelle ils vivent en tant que réfugiés dans un camp grec. Une manière ironique de dénoncer les conditions misérables dans lesquelles les déplacés sont contraints de survivre en Europe. 

Des Syriens qui vivent depuis  trois mois dans une tente dans un camp de réfugiés en Ritsona , au nord d’Athènes, ont eu l’idée d’inviter les visiteurs « AirBnB » à venir vivre avec eux, leur promettant, sur le ton émoustillant du film d’horreur, l’effroi des scorpions, la déshydratation et le manque patent d’hygiène .

101518261_Syriatent-xlarge_trans++5CleMo9isD8GZWOb6mXblYzt8Cou3C2FWUFfln29tws

« Ceci est une réelle opportunité d’expérimenter la vie en tant que réfugié syrien »,, déclame le propriétaire du logement, empruntant cette fois le ton publicitaire des annonces habituelles qui circulent sur le site. Les visiteurs éventuels sont également informés qu’ils peuvent accéder à  » un parking gratuit « , ainsi qu’à « des toilettes mobiles, qui sont utilisées par 600 réfugiés » .

Lois de proximité

La démarche consiste à sensibiliser les citoyens européens à travers une action qui recourt non pas à la pitié mais à une « loi de proximité » : l’internet rapproche tout le monde. Les personnes déplacées sont connectées, et connaissent elles aussi les AirBnB, Uber et autres plateformes de services dites communautaires. Alors pourquoi cette indifférence globale des Européens vis-à-vis des réfugiés, largement perçus telle une masse amorphe échouée dans les sables sans promesse d’une côte grecque ? Comme les européens qui cherchent à se loger au moyen d’AirBnB quand ils sont de passage dans une ville où ils ne résident pas, les personnes réfugiées veulent jouir de ce droit humain fondamental qui est celui d’avoir un toit au dessus de la tête en toutes circonstances. La publication de cette annonce, bien que retirée par AirBnB de son catalogue de logements pour non respect des conditions du service, est remontée au HCR, le Haut Commissariat aux Réfugiés.

Plus de 800.000 réfugiés, la plupart d’entre-eux Syriens et Irakiens , sont arrivés en Grèce l’an dernier après avoir traversé dans de petits bateaux et dériveurs de la côte de la Turquie .

Fondée en 2008 , Airbnb est une startup basée à San Francisco . «Que ce soit un appartement pour une nuit , un château pour une semaine , ou une villa pour un mois , Airbnb relie les gens à des expériences de voyage uniques , à tout point de prix, dans plus de 34.000 villes et 191 pays », vante Airbnb sur son site web .

Par ailleurs, le Calm, réelle plateforme d’hébergement à domicile à l’attention des réfugiés en France et financée par Singa, connait un réel succès. L’association travaille sur  la création d’une plateforme web et mobile qui aurait pour but d’effectuer un « matching » plus rapide grâce à un algorithme, et de diffuser des films à l’attention des familles afin de parfaire leur formation.

The following two tabs change content below.
Clara Schmelck
Clara-Doïna Schmelck, journaliste, philosophe des médias. Rédactrice en chef adjointe d'Intégrales - est passée par la rédaction de Socialter ; chroniqueuse radio, auteur, intervenante en école de journalisme et de communication (Celsa ...).

Related posts