1207 kilomètres à l’Est de Marseille

Clara Schmelck, à Marseille

Marseille, Mucem. Le temps d’une exposition, la forteresse ouverte accueille l’Albanie, ce pays au point de basculement entre l’Adriatique et la Méditerranée, entre les frontières du Monténégro, du Kosovo, de la Macédoine et de la Grèce. Une installation frontalière qui déroute. 

img_4394

1207 kilomètres séparent Marseille de Tirana, la capitale de l’Albanie. L’exposition « 1207 kilomètres Est », qui se tient du 24 septembre 2016 au 2 janvier 2017, donne voix à des artistes albanais engagés dans un questionnement sur l’identité de leur pays.

Cette exposition installe dans une même salle des œuvres de jeunes artistes albanais, sélectionnés par un jury international, avec la participation des conservatrices du Centre Pompidou, Christine Macel et Alicia Knock, pour le Salon d’art contemporain de Tirana en 2015, et des œuvres d’artistes albanais présents dans les collections françaises.

img_4386Les références à l’histoire, au folklore albanais, au réalisme socialiste ou aux événements marquants de la « période de transition » traversent ces œuvres. Dans l’exposition, rabattue dans une salle sombre du monument, plusieurs axes s’entremêlent comme des fils électriques laissés à l’abandon  : les liens entre art, pouvoir, image, imagerie, histoire, propagande. Le visiteur ne les démêlera pas facilement. Le regard reste une forme d’impuissance devant un passé qui ne passe pas. Il faut passer, venir, revenir à rebours. Habiter cette frontière si difficile à franchir.

 

A lire sur RFI : les migrants de la frontière albanaise , paru en mars 2016 : Alors que l’accord entre l’Union européenne et la Turquie, sur les réfugiés tarde à se mettre en place, nous poursuivons nos reportages dans les camps de migrants en Grèce. Après Idoméni, Diavata et Kozani, nous voilà à Konitsa. Il s’agit d’une bourgade de montagne située à l’ouest du pays, tout près de la frontière albanaise. C’est là que le 11 mars 2016, les autorités grecques ont décidé d’installer 160 réfugiés syriens.

 

 

The following two tabs change content below.
Clara Schmelck
Clara-Doïna Schmelck, journaliste, philosophe des médias. Rédactrice en chef adjointe d'Intégrales - est passée par la rédaction de Socialter ; chroniqueuse radio, auteur, intervenante en école de journalisme et de communication (Celsa ...).

Related posts