« Genesis », une archéologie inédite de la bande dessinée

Le dernier numéro de la revue Genesis parcourt les paysages inédits que tracent les archives de la BD ; pour construire une archéologie inédite du neuvième art. 

Ce 14 décembre, sort le numéro 43 de la revue Genesis (Manuscrits – Recherche – Invention), une revue semestrielle animée par l’Institut des textes et manuscrits modernes (ITEM, CNRS), et qui cherche à promouvoir le manuscrit littéraire comme objet scientifique. L’opus, auquel ont contribué des chercheurs, des dessinateurs, des scénaristes, et des conservateurs, est consacré à la bande dessinée, jusqu’à présent à l’écart du champ d’investigation de la génétique.

La BD, objet scientifique 

La génétique des textes est l’analyse de l’écriture littéraire comme processus et l’interprétation de l’oeuvre à la lumière de ses brouillons ou de ses documents préparatoires. Ce geste critique se transpose à la BD : il s’agit d’observer, comme on a appris à le faire pour les brouillons littéraires, les bifurcations, les renoncements, les repentirs, les décisions de la main aux prises avec la pensée graphique.

Pour signer « Bande dessinée », l’équipe de rédaction du numéro a décidé de se pencher, en archéologue, sur les carnets et sur l’évolution du trait et des couleurs pour reconstituer les étapes successives des crayonnés.

« Scénarios, croquis, crayonnés, story-boards, expositions d’archives anciennes ou vivantes, témoignages d’artistes, la bande dessinée nous adresse depuis plusieurs décennies des signaux puissants qui sont autant d’injonctions à une approche génétique de ses processus de création. », ont défendu Pierre-Marc de Biasi (ITEM) et Luc Vigier (Université de Poitiers), lors de la présentation du numéro 43 de la revue « Genesis »  à la Maison de la Recherche de l’Université Paris-Sorbonne, ce mercredi 14 décembre.

genesis43_bandedessinee

 « Pensée-dessin » 

L’intérêt de la revue est qu’elle saisit la bande dessinée à l’état naissant, à travers cette « pensée-dessin » qui lui est propre, et à la faveur d’une exploration intérieure à l’acte créatif . D’où l’importance  d’avoir donné la parole à part égale aux chercheurs, aux dessinateurs, aux scénaristes, aux conservateurs.

On ne s’en doute pas encore en tant que lecteurs, mais les paysages que tracent les archives de la BD font apparaître des sentiers de la création encore mal connus.

____________________________________

Revue internationale de critique génétique, Genesis, publiée depuis sa création en 1992 par les éditions Jean-Michel Place, est désormais publiée par les PUPS (Presses de l’Université Paris-Sorbonne)
Directeur de la publication : Almuth Grésillon
Directeurs de la rédaction : Daniel Ferrer et Claire Riffard
Secrétariat de rédaction: Lydie Rauzier

 

The following two tabs change content below.
Clara Schmelck
Clara-Doïna Schmelck, journaliste, philosophe des médias. Rédactrice en chef adjointe d'Intégrales - est passée par la rédaction de Socialter ; chroniqueuse radio, auteur, intervenante en école de journalisme et de communication (Celsa ...).

Related posts