Le cancre – libre hommage à Prévert

Le 11 avril 1977, Jacques Prévert disparaissait à l’âge de 77 ans. Parmi ses recueils de poèmes les plus connus, « Paroles », paru en 1946. Ce poète, un temps séduit par le surréalisme avant de retrouver la tradition orale de la poésie, prolonge les jeux de mots d’un Desnos ou d’un Duchamp ou encore les expérimentations verbales d’un Leiris.

« Un seul oiseau est en cage et la liberté est en deuil ». Le coeur du charmant Prévert est aussi celui d’un homme engagé dès les années 1930, communiste. Nous lui rendons un libre hommage en pastichant un de ses poèmes, « le cancre », qui, paradoxalement, fait l’objet d’un apprentissage par coeur dans toutes les classes primaires du pays.

Le cancre

Il dit oui avec la tête
Mais il dit non avec le coeur
Il dit oui au professeur
Mais récite et puis s’arrête.

La classe s’écrie :
« Ça ne connaît
ni les mots funeste et funèbre,
ni les mots délétère et dilettante
ni les mots far et faste,
ni les mots rhombe et trombe
ni les mots croupe et poupe,
et coupe,
et cape et cap
et ça confond tourbe et fourbe
étron et éperon, avec écrou »

Son palais à lui
est peuplé de bêtes indomptées
échappées du cirque
de feuilles hautes et d’animaux rares

et voilà les chevaux tutélaires
qui hennissent à tue-tête
le son est le sens, si la musique se sent
Il parle un autre texte.

« Attitude fantasque et déplorable.  »

Le cancre, écarlate, se cabre
Son chant s’écarte du manège
« Je » ne suis plus qu’un enfant de couleur.
Et le tableau, un monstre de mots fantoches
s’est cassé.

HS-Prevert-boutiqueA lire : Hors série Télérama spécial Prévert


Jacques Prévert, Henri Crolla – Vainement par BnFCollection

The following two tabs change content below.
Clara Schmelck
Clara-Doïna Schmelck, journaliste, philosophe des médias. Rédactrice en chef adjointe d'Intégrales - aussi à la rédaction de Socialter ; chroniqueuse radio, auteur, intervenante en école de journalisme et de communication (Celsa ...). SITE PERSO : claraschmelck.com

Related posts