Nomination du premier ministre : coup de théâtre ou couac théâtral de Macron ?

Emmanuel Macron, maître des horloges, tarde à dévoiler son premier ministre. Un coup de théâtre ou un couac théâtral ? En tous cas, Twitter s’en est donné à coeur joie toute la matinée de ce lundi 15 mai, donnant à une situation d’embarras la tournure d’une comédie.

Voilà quatre heures maintenant que journalistes et éditorialistes attendent le communiqué de l’Élysée qui donnera le nom du prochain premier ministre. Sur Twitter, les citoyens trompent l’attente en publiant des séquences burlesques.

Un peu préssé, le Télégramme parie sur Edouard Philippe, actuel maire du Havre. Bonne photo, mais la légende a fait rire.
Un peu préssé, le Télégramme parie sur Edouard Philippe, actuel maire du Havre. Bonne photo, mais la légende a fait rire.

La météo, la propreté du perron de Matignon …difficile pour les journalistes de meubler l’attente …

Capture d’écran 2017-05-15 à 13.10.25

Twitter rend service à la com de Macron

Dans une telle situation d’atermoiement, l’influence de Twitter sur la communication politique tourne à l’avantage d’Emmanuel Macron : à la faveur du format de Twitter et de l’usage de recourir à l’humour sitcom sur ce réseau social, les français se sont orientés vers le registre du ludique pour parler du retard de Macron à officialiser la nomination de son premier ministre. Ils auraient pu préférer le ton de l’agacement ou celui de l’insinuation : « Macron a t-il vraiment fait son choix ? ».

Le président a prévu de s'envoler pour Berlin juste après la nomination de son premier ministre.  Un calendrier que certains ont trouvé chargé.
Le président a prévu de s’envoler pour Berlin juste après la nomination de son premier ministre. Un calendrier que certains ont trouvé chargé.

Twitter rend service à l’Elysée en offrant un bon fou rire collectif là où il y aurait pu avoir un instant de rupture entre le président nouvellement élu et les Français. Twitter permet donc à peu de frais d’éviter à l’équipe de communication d’Emmanuel Macron le désagrément d’une mini-crise en tout début de mandature.

Les tweets « #premierministre », pétris de références populaires à des personnages de séries télévisées, à des magasins d’alimentation et de meubles, à des gestes de tous les jours, inscrivent l’événement de la passation de témoin à Matignon dans la vie courante des Français. Les français se réapproprient ainsi ce moment solennel. Le fait de voir leur gag retweeté leur donne l’impression d’y prendre part.

BFM suit Edouard Philippe en taxi. Et s'il était simplement allé faire une course courante ?
BFM suit Edouard Philippe en taxi. Et s’il était simplement allé faire une course courante ?

Les observateurs avaient oublié de se rappeler que l’homme qui a annoncé que le locataire de Matignon serait connu dans la matinée avait fait du théâtre au lycée. « La matinée » veut donc dire « l’après-midi ». En effet, L’Elysée, à 13h45, fait savoir, dans un communiqué, que le premier ministre serait nommé à 14h30.

The following two tabs change content below.
Clara Schmelck
Clara-Doïna Schmelck, journaliste, philosophe des médias. Rédactrice en chef adjointe d'Intégrales - aussi à la rédaction de Socialter ; chroniqueuse radio, auteur, intervenante en école de journalisme et de communication (Celsa ...). SITE PERSO : claraschmelck.com

Related posts