Annulation de crédits budgétaires pour les Français de l’étranger

Le gouvernement a décidé d’annuler plus de 165 millions d’euros de crédits de paiement inscrits au programme “action extérieure de l’Etat”, dont directement les Français de l’étranger.

Après le Ministère de la Défense, c’est au Quai d’Orsay de subir des coupes budgétaires. La mission “action extérieure de l’Etat” est composée de trois postes de dépenses appelés “programmes”: “action de la France en Europe et dans le monde”, “diplomatie culturelle et d’influence” et “Français de l’étranger et affaires consulaires”. Ces missions couvrent notamment le financement du réseau des Alliances françaises et instituts culturels français à l’étranger, les subventions de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (ou AEFE, gestionnaire du réseau d’établissements français à l’étranger) et le fonctionnement des ambassades et des consulats. 95 millions d’euros de crédits de paiement (qui correspondent au paiement des dépenses engagées) ont été annulés pour la première mission, et respectivement 60 millions et 10 millions pour les deux autres.

Le décret paru au Journal Officiel du 21 juillet mentionne en outre que 163 millions d’euros d’autorisations d’engagements (qui correspondent à l’engagement juridique des dépenses) ont également été supprimés.

Une mauvaise nouvelle pour le rayonnement de la France, dont la longueur d’onde pourrait diminuer.

The following two tabs change content below.
Clara Schmelck
Clara-Doïna Schmelck, journaliste, philosophe des médias. Rédactrice en chef adjointe d'Intégrales - aussi à la rédaction de Socialter ; chroniqueuse radio, auteur, intervenante en école de journalisme et de communication (Celsa ...). SITE PERSO : claraschmelck.com

Related posts