Visa pour l’image : « Ne partez pas sur des zones de guerre, vous n’avez pas besoin de couvrir des conflits pour vous faire reconnaître »

Le festival Visa Pour l’image Le photographe belge Laurent Van der Stockt a remporté samedi soir à Perpignan le prix le plus prestigieux du festival international de photojournalisme, Visa pour l’Image, pour sa couverture de la bataille de Mossoul (Irak) pour le quotidien Le Monde. Agé de 53 ans, il avait déjà été lauréat du Visa d’Or News en 2013 : son travail de reporter effectué dans la clandestinité aux côté des rebelles durant la guerre en Syrie avait été récompensé.

Laurent Van der Stockt a souligné « l’importance d’aller sur le terrain à l’heure du numérique et d’internet » ; « Il y a très peu de journalistes sur le terrain« , a-t-il regretté.

Une remarque qui n’atténue pas l’avertissement du Directeur historique du festival international de photojournalisme Visa pour l’Image, Jean-François Leroy, s’adressant aux jeunes qui n’hésitent pas à partir sans garantie, sans commande d’un journal, sans assurance. : « Ne partez pas sur des zones de guerre, vous n’avez pas besoin de couvrir des conflits pour vous faire reconnaître« . « Un môme qui part à Mossoul, comme ça, les mains dans les poches… Vous imaginez ? », a t-il lancé.

« Les quatre photographes nominés au Visa d’or News 2017, la plus haute distinction décernée, sont tous des reporters aguerris, en commande pour des médias : Patrick Chauvel (VSD), Emanuele Satolli (Time), Goran Tomasevic (Reuters) et Laurent Van der Stockt (Le Monde). Les deux derniers lauréats étaient des photographes de l’AFP. », rappelle à cet égard Midi Libre.

En cause ? Le métier de reporter de guerre souffre d’une précarité accrue. A en croire Jean-François Leroy, « Le photojournalisme va mal car la presse consacre de moins en moins de budget à la photo. Et là où ils (les employeurs) envoyaient un photographe 15 jours, ils l’envoient trois jours« .

A Perpignan, Farouk Atig et Ahmed Deeb, reporters de guerre de la rédaction d’Intégrales.

The following two tabs change content below.

Related posts