New York : ce que l’on sait de l’attaque de Manhattan

Le 31 octobre, peu avant les festivités de Halloween, vers 15h15 (20h15 à Paris) sur la grande artère de West Houston Street, un chauffeur a fauché des cyclistes et des passants sur l’île de Manhattan. Le bilan de cet acte terroriste fait état de huit morts et au moins 11 blessés.

La camionnette, louée auprès du loueur Home Depot, a emprunté la piste cyclable sur près d’un kilomètre, renversant plusieurs cyclistes, avant d’entrer dans un bus de ramassage scolaire et d’être obligée de s’arrêter, selon le rapport du chef de la police, James O’Neill.

Selon plusieurs médias, le chauffeur est un Ouzbek arrivé aux Etats-Unis en 2010 qui a crié « Allah Akhbar » (« Dieu est grand ») en sortant de son véhicule. Des conjectures qui n’ont pas fait l’objet d’affirmations officielles. Le mode opératoire de cet assassinat de masse présente des similitudes avec les attentats de Nice et Barcelone.

Après l’attaque de Manhattan, le président Trump a ordonné le renforcement du contrôle des étrangers : «  »Je viens juste d’ordonner au [ministère] de la Sécurité intérieure de renforcer notre programme de vérification déjà extrême. »

The following two tabs change content below.

Related posts