Macron à Alger : la jeunesse algérienne est aux fenêtres

Avant de se rendre à la résidence du président Bouteflika, Emmanuel Macron, le président de la République Française, s’est promené dans la capitale, s’adressant, comme on pouvait s’y attendre, à la jeunesse du pays.

Ce mercredi, Emmanuel Macron s’est rendu pour sa première visite en tant que président français en Algérie. Il s’y est présenté « en ami », et a insisté qu’il refusait d’être « otage du passé » douloureux entre la France et l’Algérie, une de ses ancienne « colonie ». Lorsqu’il était encore candidat à l’élection présidentielle de 2017, Emmanuel Macron avait affirmé sans détours que la « colonisation était un crime contre l’humanité ».En Algérie tout particulièrement, une telle déclaration résonne dans les esprits.

Emmanuel Macron a été convié à un déjeuner avec des intellectuels algériens, dont les écrivains Kamel Daoud et Boualem Sansal et le dessinateur Dilem. Une manière de valoriser l’Algérie d’aujourd’hui, creuset littéraire incontesté.

Parmi les dossiers du président en Algérie : la lutte antiterroriste, la coopération économique entre deux pays que seule la Méditerranée sépare géographiquement, et la question brûlante de la mémoire en partage. Dans ses interventions, Emmanuel Macron, président jeune en comparaison de son homologue Abdelaziz Bouteflika, s’est fréquemment adressé à la jeunesse algérienne.

« Nous avançons de génération en génération. Je suis là pour ouvrir une nouvelle page, une page d’avenir avec cette jeunesse. »

Une jeunesse qui lui a réservé un accueil aussi chaleureux que sceptique : ici sur place une source locale nous affirme que peu de temps avant l’arrivée du président français à Alger, Emmanuel Macron, un groupe de personnes avait organisé une marche à la rue Didouche Mourad, à Alger pour exprimer leur rejet de cette visite.

F.A, à Alger

[A ECOUTER CE SOIR] Qui dirige réellement l’Algérie ?
Marie Casadebaig sera en direct avec Naoufel Brahimi El Mili, docteur en sciences politiques et Khaled Drareni journaliste et fondateur du média casbah-tribune.com. Si vous avez des questions n’hésitez pas à nous les poser en commentaires.
RDV à 19h10 TU (20h10 à Paris) sur RFI

Related posts