Le CSA fait tomber Matthieu Gallet

Le CSA a pris la décision de démettre Matthieu Gallet, PDG de Radio France, de sa fonction. Cette décision fait suite à la condamnation du PDG de l’entreprise publique à un an de prison avec sursis pour «favoritisme», pour des faits remontant à l’époque où il dirigeait l’Institut national de l’audiovisuel entre 2010 et 2014 (INA) : dans le viseur de la justice, deux contrats de conseil et de communication, celui avec l’entreprise de conseil Roland Berger Strategy, pour un montant total de 289 000 euros et celui avec la société de conseil Balises, du communicant Denis Pingaud, pour 130 000 euros. A son procès, Gallet avait plaidé qu’il n’était pas «un spécialiste des marchés publics». Puis, il avait estimé que la présomption d’innocence était un motif valable pour ne pas démissionner. Le CSA ne l’a pas entendu ainsi. Certains observateurs veulent en déduire que le Collège Supérieur de l’Audiovisuel est dépendant des préférences de l’Elysée, qui aurait quelqu’un pour remplacer Gallet.

En interne à Radio France, les rumeurs vont bon train. Certains évoquent, pour le remplacer, le nom d’un ancien directeur de France Télévisions…

The following two tabs change content below.

Related posts