Aquarius : l’Espagne, espoir européen

Actualisé le 12 juin 2018 (F.A)

Empêchés d’accoster à Malte et en Italie, l’Aquarius ayant secouru 629 migrants en Méditerranée le week-end dernier et les deux autres bateaux devraient prendre la direction de l’Espagne.

629 migrants ont été secourus au large de la Libye entre samedi et dimanche, mais sont restés ensuite bloqués jusqu’à mardi à une trentaine de milles des côtes maltaises, après le refus de Rome et de La Valette de les accueillir.

Ce serait la fin de l’enfer pour les 629 migrants entassés dans un navire en Méditerranée depuis ce dimanche 10 juin.

Il faudra encore au moins quatre jours de mer à cette flottille, composée notamment du navire humanitaire Aquarius avant de toucher le port espagnol de Valence.

Affrété par l’ONG SOS Méditerranée, le navire a secouru en deux ans près de 30 000 migrants au large de la Libye. Financée par des dons privés et regardée par les responsables européens d’un œil au mieux indifférent, au pire hostile, SOS Méditerranée subit le durcissement des politiques migratoires en Europe. L’Aquarius peut accueillir 500 personnes. Depuis le début 2018, 2 350 personnes ont été secourues par l’ONG.

Voir sur Intégrales notre reportage en Libye, auprès des migrants.

The following two tabs change content below.

Related posts