Maurice Audin : Macron met fin à un mensonge d’Etat

C’est la fin d’un mensonge d’Etat qui aura duré 61 ans. Le président de la République, Emmanuel Macron, a décidé que la Nation devait accomplir un travail de vérité sur ce sujet : l’Elysée, dans un texte qui doit être porté aux Français jeudi 13 septembre. Il reconnaît, au nom de la République française, que Maurice Audin a été torturé puis exécuté ou torturé à mort par des militaires qui l’avaient arrêté à son domicile.

Ce mathématicien, communiste, militant de l’indépendance, arrêté le 11 juin 1957 en pleine bataille d’Alger, avait disparu sans que ce fait ne laisse de traces.

De nombreux médias nationaux français ont salué l’initiative du chef de l’Etat. Macron sera le premier président de la France a reconnaître la responsabilité « d’un système légalement institué » en Algérie.

The following two tabs change content below.
Clara Schmelck
Clara-Doïna Schmelck, journaliste, philosophe des médias. Rédactrice en chef adjointe d'Intégrales - est passée par la rédaction de Socialter ; chroniqueuse radio, auteur, intervenante en école de journalisme et de communication (Celsa ...).

Related posts