Le patrimoine écrit de l’Afrique est en danger

La France va rendre au continent africain des biens culturels détournés pendant la période dite de la colonisation. Si cette restitution à l’Afrique d’une partie de son histoire se limite à des objets des collections des musées, elle devrait passer aussi par la valorisation numérique des patrimoines écrits des pays africains francophones pour être efficace . . .

La suite à lire sur la Lettte du Lundi du GEG (Groupe d’Etudes Géopolitique, fondé à l’Ens ULM).

The following two tabs change content below.
Clara Schmelck
Clara-Doïna Schmelck, journaliste, philosophe des médias. Rédactrice en chef adjointe d'Intégrales - est passée par la rédaction de Socialter ; chroniqueuse radio, auteur, intervenante en école de journalisme et de communication (Celsa ...).

Related posts