41AF1968-12B6-45C1-8332-8765A5209E11

Tomi Ungerer est décédé

L’eternel enfant subversif a rejoint les nuages. L’auteur, dessinateur, caricaturiste et illustrateur strasbourgeois Tomi Ungerer est décédé dans la nuit de vendredi à samedi, à Cork, en Irlande, au domicile de sa fille Aria.
6F1F83F1-DD43-481C-B99B-7C6DEC8AE5EF
Il a été retrouvé le matin, à 9 h, dans son lit, précise ce samedi le quotidien Les Dernières Nouvelles d’Alsace.

Dérangeant, incorrect, sans frontières, il est sans doute l’illustrateur jeunesse le plus singulier de la fin du 20ème siècle.
« Si mes livres pour enfants ont survécu, c’est parce qu’ils sont subversifs. Parce que je montre aux gamins comment se moquer des adultes. Ce ne sont pas des imbéciles, ils savent très bien d’où viennent les bébés mais ignorent d’où viennent les adultes. Je me suis toujours adressé à eux d’égal à égal, sans rien leur ­cacher, quitte à parfois les brusquer. Comme je le disais il y a quelques ­années devant une convention de ­pédopsychiatres, il faut traumatiser les enfants pour leur donner une ­individualité. », confiait-il récemment à Télérama.

L’artiste, connu pour ses dessins en France, en Allemagne et aux Etats-Unis, était aussi un fervent défenseur de la liberté de la presse.

A4E21306-93F2-45E8-9D8F-22CBEBA5ED86

Il s’est éteint à l’age de 87 ans.

À lire : entretien dans Libération j’y tps://next.liberation.fr/livres/2018/12/19/tomi-ungerer-au-bout-de-chaque-doigt-il-y-a-une-cervelle_1698814

A visiter : le Musée Tomi Ungerer, à Strasbourg.

The following two tabs change content below.
redaction

redaction

CM (animateur de communauté sur les réseaux sociaux) / Correspondant(e)s à l'étranger / Contributeurs/trices occasionnel(l)es / Stagiaires JRI et stagiaires presse écrite dans la rédaction pour moins de 3 mois.

Vous pouvez également lire