La panthère noire sous l’œil du blanc

Le coup de gueule de Farouk Atig

La photo d’une panthère noire au Kenya, prise grâce au travail d’une équipe de chercheurs américains, est présentée dans la presse comme une première en Afrique depuis plus d’un siècle. Le célèbre National Geographic en avait tiré le portrait en 1909.

« Une “panthère noire” est un léopard dont le pelage est rendu noir par une abondance de mélanine. Cette espèce est très rare, puisque seuls 11 % des léopards – dont la grande majorité vit en Asie du Sud-Est – présentent cette particularité. La photo d’une panthère noire dans le comté de Laikipia, au Kenya, rendue publique ce mercredi 13 février par une équipe de chercheurs du zoo de San Diego et du Loisaba Conservancy au Kenya, est donc rarissime. », précisent nos confrères du Courrier International.

Mais il serait juste de rappeler que ce n’est pas la première photo d’un tel animal en Afrique depuis 1909. En effet, le magazine datait la dernière image de ce genre du début du siècle dernier, à Addis Abedda, en Éthiopie.

L’ecologiste kenyan Mordecai Ogada a fait valoir que cet animal était observé depuis 2001 en Afrique, et que des journalistes locaux ont produit des photographies de la bête en 2007 et en 2013. Il a fallu qu’un américain capturé l’animal mythique sous son objectif pour que la planète s’en émeuve.

Ogada a dit qu’il s’agissait d’un autre exemple d ‘«apartheid de conservation», écrivant qu’apparemment, «rien n’existe en Afrique jusqu’à ce qu’une personne de race blanche l’ait observé».

57DEA077-6199-4936-B470-33C29825E5D1Grrrr….

The following two tabs change content below.

Related posts