Gilets Jaunes : BFMTV va diffuser moins d’images en boucle

Vous ne l’avez pas encore aperçu samedi sur la chaîne, mais BFMTV a annoncé des changements dans sa façon de traiter les manifestations des Gilets Jaunes. La chaîne d’information en continu a annoncé une série de mesures éditoriales pour éviter de diffuser trop d’images en boucle et de tourner en rond.

Éviter les boucles

« La crise des Gilets jaunes aura été un moment charnière pour faire autrement », a estimé Céline Pigalle, directrice de la chaîne, à l’occasion d’une rencontre avec l’Association des Journalistes médias (AJM), vendredi 15 février. « Ce n’est pas BFMTV qui a crée les Gilets Jaunes », a rappelé Céline Pigalle, soulignant la virulence avec laquelle BFMTV est critiquée depuis la crise intérieure française des « Gilets Jaunes ».

Céline Pigalle a expliqué que la chaîne allait tenter de « mettre fin à l’effet hypnotique » de ses images, avec des photos et des séquences plus longues. « Nous travaillons à une charte d’images pour améliorer la pertinence de nos illustrations et éviter les boucles », a précisé en ce sens Céline Pigalle. « On ne va pas arrêter de montrer des images violentes mais elles seront plus encadrées », diffusées dans des sujets et non plus en habillage de l’antenne, avec des reportages mieux mis en valeur, abonde pour sa part le directeur de la chaîne d’information, Hervé Béroud.

La directrice de la chaîne d’information en continu a défendu les éditorialistes de la chaîne, souvent mis en cause : ils ont « parfois des propos francs qui visent à lancer le débat », et il leur arrive de dire « en contrepoint […] autre chose que ce que les gilets jaunes voulaient entendre ». Néanmoins, Céline Pigalle prévoit que les éditorialistes aussi bien que les experts en plateau « soient plus fidèles aux visages du pays ».

Les deux dirigeants ont annoncé que BFM TV allait créer une charte de l’image, mettre en place un comité éditorial, revoir « la titraille », cela en vue d’améliorer la perception que les téléspectateurs pourraient avoir entre images en direct et les programmes.

En outre, un poste de rédacteur en chef Reportage a été ouvert. Un nouvel espace d’échanges en ligne, « BFM TV & vous », est désormais accessible sur le site de la chaine.

BFMTV fait travailler entre 250 et 300 journalistes dans toute la France.

The following two tabs change content below.
Clara Schmelck
Clara-Doïna Schmelck, journaliste, philosophe des médias. Rédactrice en chef adjointe d'Intégrales - est passée par la rédaction de Socialter ; chroniqueuse radio, auteur, intervenante en école de journalisme et de communication (Celsa ...).

Related posts