Peines confirmées en appel pour les journalistes de Cumhuriyet

Mauvaise nouvelle pour la liberté de la presse. Un tribunal turc a confirmé en appel, mardi 19 février, des peines de prison ferme contre d’anciens journalistes du quotidien d’opposition Cumhuriyet.

Leur recours après leur condamnation en première instance l’an dernier a donc été rejeté.

Accusés d’avoir aidé des « organisations terroristes », ils avaient été condamnés en avril 2018 à des peines allant de deux ans et demi à plus de huit ans de prison.

« Après cette décision, les ex-collaborateurs de Cumhuriyet condamnés à des peines de prison supérieures à cinq ans peuvent encore saisir la Cour de cassation. C’est le cas notamment de l’ex-patron du journal Akin Atalay ou de l’ancien rédacteur en chef Murat Sabuncu. En revanche, selon Cumhuriyet, six anciens collaborateurs condamnés à moins de cinq ans de prison devront retourner derrière les barreaux pour purger le reste de leur peine. », précise le quotidien français Le Monde.

The following two tabs change content below.
François Colcanap
François Colcanap est écrivain et journaliste, correspondant d'Intégrales Mag aux Etats-Unis.

Related posts