Un 14 juillet jaune

En 2019, 230 ans après 1789, le 14 juillet a un petit goût de rémanence.
Les Gilets Jaunes, échaudés par les agapes – sur fonds publics- du président de l’assemblée nationale, n’ont pas manqué d’apparaitre sur les Champs Elysées a l’occasion de la fête nationale.

La préfecture de police de Paris a fait savoir en début d’après-midi les forces de l’ordre avaient procédé ce dimanche à 152 interpellations en marge du défilé du 14 juillet pour divers motifs ( port d’arme prohibé, violences sur personne dépositaire de l’autorité publique, détériorations de biens privés, manifestation non déclarée) .

« L’histoire du homard, on l’a encore en travers », nous confie une jeune mère de famille, sous le brouhaha d’un « Macron, tête de con, on va tout casser chez toi » entonné à la cantonade.

Parmi les personnes interpellées, trois figures du mouvement des Gilets jaunes : Eric Drouet, Maxime Nicolle et Jérôme Rodrigues. Les deux derniers ont été placés en garde à vue pour « organisation d’une manifestation illicite », a indiqué le parquet de Paris.

Le reportage vidéo en live :

1F11BD58-1117-4DAA-8CC0-8AB990E8C181

Alexandre Mahler et Clara Schmelck, à Paris

The following two tabs change content below.
Alexandre Mahler
Alexandre Mahler est JRI junior à la rédaction d'Intégrales, après avoir été stagiaire à la rédaction. Il a fait ses débuts en couvrant les samedis les plus chauds des Gilets Jaunes en France, des matches de boxe et les vendredis de la colère en Algérie.

Related posts